Je dis surtout en Cash Game car on on menace plus facilement le tapis adverse. En tournoi c’est un peu différent. L’argent perdu est plus précieux que l’argent gagné.

Avec des tapis profonds en début de tournoi c’est pas mal d’aller voir beaucoup de flops sans relancer, donc pour pas cher, de manière à parfois gagner gros sans avoir investi beaucoup.

Les deal permettent aux joueurs de la table finale de s’accorder un prix minimum qui dépend de leur nombre de jetons.
Cela arrive souvent entre les deux ou trois derniers joueurs car il est vrai que la première place au Poker rapporte beaucoup plus que les suivantes.
Comment et quand doit on négocier un deal? faut il accepter un pur ratio de ses jetons?

Exemple:
Lors du denier EPT Elky et son adversaire ont fait un deal avant d’entamer le tête à tête.
Elky avait 12.000.000 en jetons et Khan 9.000.000:
Le 1er du tournoi devait remporter 2.000.0000 $ et le second environ 1.100.000 $.

Les deux joueurs ont fait un deal avec Elky qui s’assurait 1.450.000 $ et Khan 1.350.000 $.
Les 300.000 $ restants revenaient au jouer qui remportait le Heads Up.
Elky l’a finalement remporté mais il a « perdu » 250.000 $ dans ce deal.

Pensez vous que c’était un bon deal pour Elky, ou aurait il du le refuser ?

Super System de Doyle Brunson et The Theory of Poker de David Sklansky ne sont pas disponibles en français. En français, il n’y a pas beaucoup de choix à part pour les débutants. Je viens de commencer Poker Cadillac, je te dis très vite ce que j’en pense